Entrez dans le monde intriguant des Maraudeurs!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cherche un compatiment [Pv avec tout le monde +BAF+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johana Jerkins
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Poste : Elève
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Cherche un compatiment [Pv avec tout le monde +BAF+]   Mar 19 Sep - 10:50

La jeune fille arriva dans la gare de Londres en arrivant du métro, elle était vêtue tel une moldue c’est à dire d’un jean ainsi qu’en haut elle portait un simple débardeur blanc avec par dessus un pull noir. Elle avait sur son épaule un sac à dos plus précisément son sac de cours. En la regardant, on ne pouvait pas déceler la moindre petite dose de sorcellerie mais la seule chose qui la différencier des autres moldus en cet instant était la grande et immense valise qu’elle tirait derrière elle… Johana avait du mal à la faire glisser sur le sol, la valise n’ayant pas de roulette car c’était une valise de son école, Poudlard, la plus célèbre et la plus grande école du monde et chez les sorciers il était inutile de mettre des roulettes sous les valises sachant que l’on pouvait les faire voler comme l’on le désirait à l’aide d’un simple sort de première année… La jeune fille pensa à cela lorsqu’elle fut arriver sur l’escalator qui la mènerait à la gare ou se trouvait la gare 9.3/4 où était le Poudlard Express, le train qui l’amènerait au château. Quelques secondes après avoir penser au fait que les sorciers n’en avaient sûrement pas besoin, elle se dit qu’ils auraient pu penser aux gens qui devaient faire tout un trajet avant d’arriver jusqu’aux endroits où seuls les sorciers pouvaient entrer… Elle resta quelques instants sur l’escalators, les bras appuyés sur la rambarde noire en regardant les moldus se pressaient pour ne pas rater leur train mais Johana, quant à elle, avait le temps qu’elle désirait, l’avion ne décollerait pas avant une heure… Son père l’avait acompagné dans le métro juste avant de partir au travail.

Puis elle finit par arriver en haut de l’escalator, elle passa donc sur la dalle puis reprit la poignée de sa valise afin de la tirer mais surtout de la tirer de l’escalator mais cela ne se déroula pas comme elle l’aurait voulu. La valise trop pleine, resta coincée sur l’escalator. Elle se mit alors face à l’énorme baguage sur lequel était gravé l’emblème de son école, prit la poignée à l’aide de ses deux mains et se mit à tirer comme une malade dessus pour enlever la valise de l’escalator qui s’était par ailleurs bloquer à cause de sa valise. Elle tira et tira encore une fois de toutes ses forces mais en vain, la seule chose qu’elle parvint à faire fut de tomber sur les fesses à la renverse après avoir lâcher la valise trop brutalement. Une fois assise par terre, elle adressa quelques sourires innocents aux gens qui passaient autour d’elle et qui la fusillaient du regard. Puis la jeune fille reporta son attention sur ses baguages en émettant un énorme soupire en voyant qu’ils n’avaient pas bouger d’un millimètre. Elle se releva et épousseta ses vêtements puis finit par reporter une nouvelle fois son regard vers sa valise… Elle finit par admettre que la seule solution qui lui rester était de se servir de la sorcellerie… Elle mit la main dans la poche de son jean et attrapa sa baguette toute en la laissant dans sa poche.

¤ Wingardium Leviosa ¤ Pensa t-elle tout en regardant sa valise.

La jeune fille était devenue une as des sortilèges informulés. Elle remua légèrement la baguette qu’elle avait dans la poche et sa valise se souleva de quelques centimètres. Johana posa sa main sur son baguage avant de faire style de le tirer. Elle bougea de nouveau sa baguette et la valise s’enleva de l’escalator. Elle faisait exprès de ne soulever l’objet qu’à quelques millimètres du sol afin d’éviter que les moldus ne voyant ce qu’elle faisait. Ainsi à peine sa valise enlevée de l’escalator, on put entendre un bruit plutôt étrange… Ce fut l’escalator qui se dérégla à force d’avoir trop chercher à continuer d’avancer ayant sur le lui un gros poids qui l’empêchait de bouger. En entendant ce bruit, la jeune fille porta son regard sur l’escalator qui se mit à marcher dans tous les sens, en comprenant ce qui venait de se passer, la jeune fille se sentit plutôt mal à l’aise et s’empressa de filer de là tout en faisant voler sa valise à quelques millimètres du sol.

La jeune fille s’éloigna le plus de l’escalator fou et finit par se perdre dans les différents quais de King Cross… Elle marcha sur les quais et finit par entrer sans s'en rendre compte dans des couloirs vides ce qui étonna assez la jeune fille qui se demandait pourquoi ces endroits étaient désert alors que d’habitude ils étaient bondés de moldus. Elle s’arrêta quelques instants avant de se rendre compte qu’elle n’était plus dans la partie réservée au client de la gare mais plutôt dans celle réservée au personnel. Elle soupira de nouveau puis elle sera sa valise contre elle et se pressa de marcher en direction des voies. La jeune fille traversa de nombreux couloirs pour finir par se retrouver, à son grand soulagement sur l'un des quais de la gare. La jeune fille passa devant la première puis la seconde, après avoir passer le seconde et encore tout un tas de voie jusqu'à ce qu'elle arrive à la neuvième voie. Elle marcha plus lentement puis finit tout de même par s’arrêter et de mettre face au mur entre la voie 9 et 10 sans réelle raison.

La jeune fille regarda de part et d’autre d’elle même pour s’assurer qu’aucun moldu ne prêtait attention à elle, Johana fit plus par habitude plutôt que pour la réelle raison. Une fois avoir regarder autour d’elle, la jeune fille regarda alors le mur au quel elle faisait face. Johana avança vers celui ci après avoir fait passer sa valise à travers le mur enfin plutôt en ayant balancer son baguage afin qu’aucun moldu n’est eu le temps d’en percevoir la couleur. Elle espéra alors qu’il n’y avait personne derrière sinon la personne en question aurait été assommer pendant un bon et sacré moment. Puis ce fut au tour de la jeune fille de passer à travers le mur, elle avançait donc vers celui ci les yeux fermés sachant qu’elle ne craignait pas grand chose étant déjà passer par ce mur une petite dizaine de fois. Elle finit par ouvrir les yeux en se prenant les pieds dans sa valise et se retamant alors par terre. Elle se releva en se frottant la tête puis les coudes après avoir émit un léger aïe. Après s’être remise sur pied, la jeune fille épousseta une nouvelle fois son jean tout en le défroissant puis fit de même pour son pull. Elle remit correctement son sac à dos et on put entendre en sortir un leger miaulement. La jeune fille s'approcha de sa valise qu'elle ramassa et tira jusqu'à un autre mur contre lequel elle s'adossa en attendant que les portes du train s'ouvre. Il était bien tôt comparer à l'heure du départ du train... Ainsi la jeune fille patienta en sortant de son sac, son petit chat de son sac à dos. Elle l'avait mis là pour éviter d'avoir à le surveiller car celui ci était un petit bagabond. Ainsi elle le posa sur sa valise et patienta en le caressant de temps en temps.

Puis par la suite, la jeune demoiselle finit par entrer dans le train alors que celui ci allait démarrer car elle n’avait vu le temps passer. Elle avait du tirer sa valise de toutes ses forces pour parvenir à y arriver ce qui se rêvela d’ailleurs être d’une grande complexité parce qu’elle devait s’occuper et de la valise et de son chaton. Mais elle finit par y parvenir juste avant que le train rouge ne parte en direction de Poudlard, la grande et prestigieuse école de Sorcellerie d’Angletterre. A peine fut-elle entrée qu’elle se mit alors à la recherche d’un compartiment parce que ceci se faisait assez rare pour la plupart étant déjà pleins ou encore avec des personnes que la demoiselle n’appréciait guère comme… Ses trolls de Serpentariens ! Enfin bref… Elle se pressa en marchant dans le couloir bousculant quelques personnes sur le passage sans le faire exprès et ne cessant ainsi de s’escuser ou de demander le passage. Ainsi marchant en essayant de ne pas bousculer trop de monde, elle tentait de trouver un compartiment libre qui ne serait donc pas pleins et qui ne comprendrait pas de Serpentard mais plutôt ses amis mais en vain car elle finit par en avoir assez, étant d’une patience très faible, ceci arriva vite. Alors elle s’avança vers le premier compartiment qu’elle vit et en ouvrit la porte puis s’arrêta remarquant alors une personne qui semblait avoir le même âge qu'elle, mais ceci lui importait peu. Elle vint à lui demander :


"Euh… Désolée de te déranger dans... Ta sieste mais il n’y a plus vraiment de place dans les compartiments alors est-ce que je peux v’nir dans celui ci ?"


La jeune demoiselle avait tousseté quelques instants plutôt avant de parler car la personne qui était dans le compartiment semblait dormir, elle avait ainsi tenté de le réveiller. Elle s’apuya alors par la suite contre la porte attendant une réponse de la part toujours de cette même personne qui était en train de dormir avec un sourire aux lèvres lorsqu’elle était arrivée d’ailleurs le sourire qui était dessiné sur son visage semblait bien étrange à Johana qui le regarda étrangement avant de reprendre un regard normal qui était toujours tourné vers la personne en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cherche un compatiment [Pv avec tout le monde +BAF+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'on ne peux pas s'entendre avec tous le monde... [PV : Nuage du Rêve, Plume du Soleil]
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Maraudeurs :: - Poudlard - :: Le Poudlard Express-
Sauter vers: