Entrez dans le monde intriguant des Maraudeurs!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Remus Lupin [Gryffondor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Remus Lupin
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Remus Lupin [Gryffondor]   Mar 12 Sep - 14:55

Petite précision..ce rp est écrit en deux messages, car il ne tenait pass dans un seul...

Il faisait nuit..une de ces nuits sans lune que Remus appréciait particulierrement...pas de lune, ses souvenirs ne pouvaient être réveillés par cette nuit sombre...mais même lorsque vvous ne voulez pas y songer, le passé vous rattrape quelquefois de lui-même, et ce fut le cas ce soir-là, quand la mère de Remus entra dans la chambre parfaitement rangée du garçon d'une dizaine d'année, un sourire satisfait au visage, un parchemin parfaitement plié dans sa main...Victoria Lupin était une femme d'une cinquantaine d'année au traits très fins, au visage pointu et à la peau très pâle. Elle plaqua ses longs cheveux d'un brun grisonnant derrière ses oreilles tout en adressant à son fils le plus radieux des sourires. Remus, occupé à lire un livre sur les éspèces de dragons d'Albanie se redressa légerement sur la chaise où il était assis pour observer sa mère depuis ses yeux gris soulignés de cernes. Remus n'était pas très grand, à vrai dire, à l'école où il étudiait, il était l'un des pluss petit, il était par ailleurs très mince, voir trop, ce n'était pourtant pas faute de ne pas assez manger. Il avait des cheveux courts de couleur brune un peu grisonnante, comme s'il avait vieilli trop vite en très peu de temps malgrès son jeune âge.

"Que se passe-t-il maman?"

Son sourire ne semblant pas vouloir se décrocher des lèvres de Victoria Lupin, elle tendit le parchemin à son fils, semblant préférer le voir lire la nouvelle plutôt que la lui annoncer.

"Regarde ça!"

Remus ne se fit pas prier le moins du monde pour prendre la lettre des mains de sa mère, afin de l'observer sous toutes ses coutires. Il s'agissait d'un parchemin jauni où se trouvaient des inscriptions rédigées dans une encre vert emmeraude. Le garçon ne mit pas longtemps avant de pousser un véritable cri de joie : il venait de reconnaître l'insigne au dessus du parchemin : un P entouré d'un bllaireau, d'un aigle, d'un serpent et d'un lion, il baissa les yeux vers les inscriptions, oui, il pouvait en être certain, cette lettre lui était belle et bien adressée et assurait son admission à Poudlard.

"Alors..ils ont accepté?"demanda Remus qui, même en voyant les mot écrits vert sur jaune, ne parvenait pas à y croire.

Pour toute réponse, sa mère acquiesca.


"Comme tu le vois, j'ai parlé de ton...problème..au professeur Dumbledore, il a dis que tout allait être mis en oeuvre pour la sécurité des élèves et la tienne.."

La mère de Remus s'interrompit, et Remus lui-même ne trouva rien à dire, en entendant sa mère parler de sa lycanthropie comme une tarre, ce qui était assez fréquent, Remus ne savait pas quoi faire d'autre que de baisser lles yeux. Oui, Remus était un lycanthrope, il s'était fait mordre par un loup-garou nommé Greyback alors qu'il avait huit ans à peine..cet évênement avait tout changé chez les Lupin, peut-être que Remus dramatisait les choses, mais il avait la réelle impression que ses parents ne le regardaient plus de la même namière, sa mère évitait le sujet comme la peste, et son père, Emile Lupin, un homme à la forte carrure et au crâne chauve, ayant offert à Remus ses yeux gris, prenait la chose avec colère, s'il arrivait à Remus de se plaindre de son problème. Non... ses parents n'étaient pas plus méchants avec Remus que les autres parents, ils ne savaient juste pas comment réagir.

Ce qui était arrivé à Remus ne garantissait absolumment aucune chance à Remus d'être admis à Poudlard, du moins, le pensait-il, car la lettre qu'il tenait entre les mains lui disait le contraire, oui, il allait étudier la magie, c'était là, juste écrit là...et le reste importait peu..


________________________________________________________________

Cela faisait plusieurs minutes que Remus attendait maintenant, assis dans un compartiment, que le poudlard express démarre, un livre à la main. Remus adorait lire, c'était sans aucun doute son activité favorite, à l'école ou en dehors, il n'avait jamais eu ennormement d'amis, étant réputés comme un "intello", avec son étrange manie de lever la main sans arrêt lorsqu'un professeur posait une question, aussi, il lisait, s'enfermant un peu dans sa bulle. Bulle dont un élève allait rapidement le sortir.
C'était un jeune homme à l'aspect séduisant, auquel plusieurs filles des compartiments voisins lançaient des regards interessés ou rêveurs.


"Je peux m'installer là?" demanda le jeune garçon.

Remus acquiesca, relevant seulement un peu la tête de son livre. L'autre garçon prit tous ses aises, s'installant confortablement fixant Remus des yeux.


"T'es pas très bavard, toi!"

Remus haussa les épaules.

"D'accord..moi c'est Sirius Black, et toi?"

Remus voulut répondre, mais fut coupé dans son élan par l'irruption dans le wagon d'un jeune garçon aux cheveux d'un noir de jais en bataille et au lunettes rondes et un garçon plus petit, sans doute même plus petit que Remus à l'aspect rondouillet.

"Il y a de la place pour nous?"demanda le garçon aux lunettes.

Sirius et Remus approuvèrent. Les deux garçons se présentèrent, celui aux cheveux noirs s'appelait James Potter, l'autre Peter Pettigrow. Et tandis que les heures passaient dans le wagon, Remus s'interessa bien moins à son livre qu'aux trois autres garçons de son compartiment avec qui il lia très vite une affinité toute particulière.

Evidemment, il ne se doutait pas encore que Sirius, James et Peter l'entraîneraient dans les quatre-cent coups les plus farfelus, et feraient bien plus pour lui encore....

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: Remus Lupin [Gryffondor]   Mar 12 Sep - 14:55

C’était comme dans ses souvenirs, et toujours la même chose à chaque fois, chaque nuits, sans que personne ne le sache. Ils lui détruisaient l’existence, comme si le poid du souvenir ne suffisait pas, s’ajoutait l’affreuse douleur du cauchemar, ce cauchemar qui paraissait être tout sauf iréel.
Il se voyait courrir, courrir encore, courrir à en perdre haleine, ne plus sentir son souffle, entendre son coeur battre la chamade. Il avait l’impression de sentir à nouveau la sueur perler son frond, entendre sa propre respiration et ce souffle saccadé. Il savait qu’il aurait beau courrir encore et encore, de plus en plus vite, il n’arriverait jamais à lui échapper. C’était comme une malediction, un acharnement sans merci et plus qu’inegal, un combat perdu d’avance, une fuite qui bientôt toucherait à sa fin, et de la pire des manières, il le savait, il le ressentait, il sentait les larmes s’ajouter à la sueur sans que l’on puisse les distinguer les unes des autres.
Les épais branchages lui tailladaient les jambes, d’épaisses coupures et déjà du sang, comme si ça n’allait pas suffir, mais il n’y prêtait pas attention, la règle d’or était toujours la même : courrir : et de plus en plus vite sans prêter attention aux branchages qu’éclairait un rayon de lune, pleine lune malheureusement.
Les pas se raprochaient, non, ils étaient plus que proche, il était là, il avait gagné cette bataille dont le résultat ne faisait aucune surprise, il n’avait plus qu’à fermer les yeux avant de tomber au sol, sur le ventre sans se sentir la force de se relever. À présent, il sentait le souffle brûlant de l’animal sur sa nuque, il entendait son souffle comme un râle. Puis il y avait les crocs qui se refermaient sur la chaire de son épaule, venait alors cette horrible douleur, comme tant de coups frappés sur son dos, et enfin il y avait son cri perçant qui brisait le silence de la nuit, et la fuite de l’animal.
Lui il était encore là, sur le sol, ormis le sang qui maculait ses vêtements, il eut pu parraître parfaitement normal, mais au fond, de lui, il savait que tout avait changé.
Il y avait alors les appels qui répétaient sans cesse :


"Remus, Remus!"

"Oh, Remus!"

"Qu...quoi!"

"Eh vieux, tu t’es endormi!"

Eux, ils étaient là à chacun de ses réveils, ils savaient qu’un cauchemar un seul perturbait ses nuits, il ne savaient juste pas lequel, il ne savaient rien en fait, ils étaient juste là, et pour Remus, s’était plus que suffisant, il n’imaginait pas Poudlard sans eux, il n’imaginait pas devoir longer les couloirs, suivre les cours sans eux, se réveiller de son cauchemar dans son dortoir et ne pas les trouver dans les lits voisins, et pourtant, il ne leur avait toujours rien dit. Remus avait bien cherché le moment, il avait repassé la scène dans sa tête d’innombrables fois, mais jamais il n’avait eu le courage de leur avouer. Il avait peur, peur de leur réaction, de leur regard, peur de les perdre, peur de se réveiller un matin à Poudlard sans les avoir à ses côtés, il ne simaginait pas longer les couloirs sans qu’ils ne soient à ses côtés, aller en cours sans qu’ils ne soient proximité. C’étaient ses meilleurs amis, il ne leur disait rien pour les proteger mais vivre dans le mensonge continuel ne lui convenait plus, il fallait qu’il aille au-delà de sa peur, il le savait, mais il ne savait pas comment faire.

"Désolé, je me suis assoupi en vous atendant."

"Sirius passa un bras au-dessus de l’épaule de Remus."

"Tu te rends compte que James et moi on t’a cherché partout à la fête de Slughorn?"

"vous n’auriez pas dû, je vous ai dit que je n’irai sans doute pas!"

"T’étais pas le seul à pas avoir de cavalière, crois-moi, ça n’aurait dérangé personne!"

"Ce n’est pas à cause de ça que je ne suis pas venu..""

Il regarda Peter qui était entrain de descendre de son lit pour rejoindre les trois autres.

"...je ne voulais pas le laisser seul, c’est tout!"

"ça pour sûr, tu lui as fait de la compagnie!" remarqua ironiquement James.

"Je n’avai pas l’intention de m’assoupir, je te ferais remarquer!"

Peter vint rejoindre ses trois amois.

"Tu parles que tu t’es assoupi, tu as carrement fait un cauchemar, oui, tu parlai dans ton sommeil, j’arrivai pas à fermer l’oeil."

Remus se mordit la lèvre, il avait décidé d’en parler le plus tôt possible après ce nouveau cauchemar, mais se retrouvant devant le fait accompli, il n’était plus du tout certain de ce qu’il voulait, il aurait aimé que Peter se soit tu en ce qui conçernait son sommeil agité.

"T’as de nouveau fait le cauchemar?"

Ils avaient pris l’habitude de l’appeler LE cauchemar, ce LE marquant le mystère de ce rêve qui ne leur avvait jamais été dévoilé.
"
"C’est systematique chez toi, c’en est presque inquiétant, tu es sûr que ça va?"

"Je ne suis pas malade, d’accord, alors ne me regardez pas comme ça!"

"Tu sais, si tu nous en parlais..."

"Pas question!"

"Pourquoi?"

"Je..."


Ce “pas question” était sorti tout seul de la bouche de Remus sans qu’il n’eut vraiment envie de pronnoncer cette phrase. Non, il n’y arriverait jamais...

"Je...j’ai quelquechose à vous dire."

Le ton pris par Remus était grave et personne parmis les autres maraudeurs ne ponctua la phrase de Remus par une quelconque réplique.
Comment expliquer celà sans passer par quatre chemin et sans se montrer direct pour autant? Comment expliquer cet évênement qui avait tout changé? Il n’avait aucune idée de la méthode à employer et anxieusement, il triturait les doigts de ses mains, tout en essayant d’éviter de bafouiller.


"Vous savez, pour ma mère..."

"Ah, tu veux parler de ça!"fit Sirius,"oui, on s’en doutait."

"Non, je ne veux pas parler de ma mère, je..."

"Moi non plus je ne veux pas parler de ta mère, sauf son respect, j’imagine que tu veux nous dire qu’elle n’a jamais été malade?"


Remus regarda les trois autres maraudeurs, légerement intrigué, et un peu plus anxieux.

"Vous...vous saviez?"

"Non pas que tu mentes mal, dit James, mais c’est un peu louche, une mère qui tombe malade tous les mois, à la même periode qui plus est..."

"..toujours aux environs de la pleine lune."
termina Peter.

Remus ne savait si le fait qu’ils étaient apparemment au courant de tout était une raison de sentir ce noeud se serrer d’avantage, ou au contraire, de le sentir se détendre.

"De là, on est parti sur la conclusion que.."commença Sirius.

"...on s’est dit que tu devais être..."continua Peter.

"..dis le nous si on a tort, c’est juste une suggestion mais on c’est dit que tu devais être..."ajouta James.

"...un loup-garou", finit Sirius.

Le teint de Remus se fit encore plus pâle que d’habitude, ils étaient au courant, il ne pouvait plus en douter, pourtant, ils étaient encore là mais...ils ne semblaient pas très à l’aise à l’idée de connaître la réponse de Remus, lui non plus d’ailleurs n’avait pas grand hâte d’avouer enfin cette vérité devinée. La suggestion des trois maraudeurs fut suivie par un long silence que Remus mit un certain temps à briser par cette phrase.

"Oui, bon, c’est vrai, je sais j’aurais dû vous le dire avant mais c’était ..."

"EXCELLENT!" s’exclama James.

"Excuse-moi, qu’est-ce qui est excellent?" demanda Remus, plus que surpris devant l’enthousiasme de James.

"Si tu savais tout ce que ça signifie!" dit Sirius qui semblait tout aussi euphorique que son meilleur ami.

Remus ne savait pas trop pourquoi, alors que ses amis semblaient prendre (et plus que bien) la nouvelle, il ressentait en lui une petite pointe de colère, sans doute parcequ’il s’attendait plus à de la compassion qu’à de la joie.


"Il va falloir que vous m’expliquiez."

"Sirius et moi on a eu..."

"Eh!"

"Hum...désolé, Peter! Sirius, Peter et moi, on a eu une idée, dès qu’on s’est douté de ce qui t’arrivait."

"Attendez, depuis combien de temps êtes-vous au courant?"

"Heu...Disons que ça fait un bon moment!"
fit James.

"Mais on étais sûrs de rien, se justifia Peter, on attendait que tu nous le confirmes..."

"Quoi qu’il en soit, ajouta James, on s’est dit qu’on devait trouver une solution pour heu...disons, ton petit problème de fourrure."

"Problème de fourrure, t’as rien trouvé de mieux?"
demanda Remus, prenant un ton indigné qui ne l’était pas tant que ça.

"Moi j’aime bien!" fit James.

"Donc, reprit Sirius, on a cherché un moyen de t’aider, et on l’a trouvé..."

"Une idée absolumment, géniale, il faut l’avouer!" fit James, "normal, étant donné que c’est moi qui..."


"He!" firent Sirius et Peter en coeur.

"Bon, vous pourriez aller droit au but?"

Remus n’arrivait pas à croire que ses meilleurs amis puissent parler de sa lycanthropie comme d’un match de Quidditch particulierement réussi.

"oui, tu as raison, dit Peter, on est allé à la bibliothèque et on a cherché tout ce qui conçernait, enfin tu vois..."

"Oui."


James continua :

"On a alors vu un chapitre qui disait que les animaux ne craignaient rien en présence d’un loup-garou, d’où l’idée genialissime."

Remus sentait l’idée genialissime venir sans grand problème, mais il laissa ses amis finir.

'On va devenir des animagi!' s’exclama Sirius, à nouveau plus qu’enthousiaste.

Oui, c’était bien ce dont se doutait Remus, et l’idée lui avait directement semblé genialissime à lui aussi, mais son soucis de respecter l’ordre même si en compagnie des maraudeurs, il n’y arrivait jamais, le rattrapa.

"Mais c’est illegal!"

"Ce sera pas la première fois qu’on fera quelquechose d’illegal"
, remarqua Sirius.

"Ni la dernière!" ajouta James avec conviction.

"Non", protesta Remus qui ne désirait pourtant que l’idée d’être à nouveau contredit, je vous interdit de prendre un tel risque pour moi.

"Et moi je te dis qu’on le prendra, ce risque!" affirma Peter, "justement, parceque c’est pour toi."

_________________________________________

Oui...bien dess années avaient passés depuis que sa mère avait remis à Remus la lettre de Poudlard, ses relations avec les autres, sa façon d'aborder la pleine lune, seul Poudlard et ses traditions semblaient ne jamais devoir changer. Ces traditions, comme la répartitions, quand il voyait ces petits se faire répartir, il songeait qu'il avait lui-mê^me été à leur place et avait attendu, fremissant, le verdict du choixpeau..


Autres:

Avatar: Manga.

Age en Hors-Jeu: 16 ans.

Fréquence de Connexion (sur 10): 9/10

Avez-vous lu et pris conscience du règlement?: Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Remus Lupin [Gryffondor]   Mar 12 Sep - 15:24

GRYFFONDOR!

J'avais rien d'autre à dire lol, mais bon tu t'en doutais bien ^^ Hum...bienvenue! J'ai adoré ta fiche (c'est vrai, j'adore comme tu écris) claclap c'est super Cool Donc voilà, Lily va s'occuper de ton rang et de ton groupe, t'ouvrir les accès, enfin voilà et puis tu peux dès maintenant commençer à jouer!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remus Lupin [Gryffondor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remus Lupin [Gryffondor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remus Lupin (TERMINE)
» Nymphadora Tonks
» Hermione Granger • " Ta mémoire ressemble à une petite cuillère à café "
» Ordre du Phénix
» [Mission Terminer] A la pêche au loup loup (mission de Remus Lupin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Maraudeurs :: - Pour bien débuter - :: Cérémonie de Répartition!-
Sauter vers: